Entrevue avec une étudiante


Depuis quand connaissez-vous ce concept de “Bar à chat” ?

Bibliothécaire et traductrice de formation, j’adore les livres et les chats (et les animaux en général : je signe des nombreuses pétitions, j’apporte ma contribution mensuellement à Soi Dog et j’ai soutenu quelques projets qui avaient pour but de venir en aide aux animaux), d’où l’idée de librairie-café à chats.

Depuis toujours, lorsque je lis, mes chats viennent se blottir près de mon livre et se mettent à ronronner. Quand j’écris, il y a toujours un d’entre eux qui se cache derrière mon ordinateur portable.

Mon idée de librairie-café à chats remonte à quelques années, mes amis proches m’appelle en rigolant “la nouvelle Brigitte Bardot”; puis il y a deux ans quelqu’un m’a entendu parler de mon projet et m’a fait connaître le concept de “bar à chats” ; c’est là que je me suis dit “pourquoi ne pas mettre mon idée en pratique?”

Qu’est-ce qui vous a convaincu d’ouvrir un bar comme celui-ci ?

Il y a vingt ans, j’étais à Bucarest et j’ai pris un petit labrador de deux mois parce qu’il avait été mordu par sa maman et je savais pertinemment que les propriétaires de la maman n’allaient pas s’occuper du chiot blessé. A l’époque j’étais journaliste et j’ai utilisé ma carte de presse pour pouvoir passer la frontière roumaine avec lui, pour l’amener avec moi en France, bien qu’il ait eu un carnet de santé, un tatouage fait par un vétérinaire et tous les vaccins à jour.  Cet adorable être aimait se sauver pour faire un tour au bord d’un lac qui se trouvait à 500m de notre maison et il revenait tout seul. Sauf quelques fois, à seulement quelques mètres de la maison, des gens bienveillants l‘amenaient à la SPA, en pensant qu’il s’était perdu. A chaque fois que j’allais le récupérer à la SPA je repartais le cœur lourd à cause de la tristesse des regards résignés de chats et de chiens que personne ne venait chercher. Bien sûr que je ne pourrai jamais récupérer tous les chats des SPA, mais je sais que d’autres gens vont suivre l’idée et feront une place aux animaux abandonnés à leur lieu de travail. Mon but a été de créer un concept, un exemple, et il existe déjà sous la forme de bars à chats. Il y a plein d’autres endroits où les animaux seront heureux et prêts à s’adapter pour avoir la compagnie des humains qui les aiment et prennent soin d’eux.

Pourquoi, dans quel but avez-vous décidé d’ouvrir un Bar à chat ?

J’ai construit tout le projet autour des chats. Les chats constituent l’idée centrale, la librairie et le café sont des éléments qui se sont rajoutés, car j’adore les livres, le café et les gens. Pourquoi les chats et pas les chiens ? Tout simplement à cause de l’espace. Les chiens ont besoin de beaucoup plus d’espace que les chats. Si les chats peuvent bénéficier d’un parcours santé à l’intérieur de la maison, ce n’est pas possible de fournir cette facilité aux chiens, à moins d’avoir beaucoup plus de moyens, ce qui n’est pas le cas actuellement.

Quant à mon projet, il n’est pas encore finalisé, j’ai d’autres idées, comme par exemple celle d’une garderie pour chats, pour que les personnes très occupées qui ont des chats et ne veulent pas les laisser tous seuls pendant des longues journées puissent nous les confier et partir travailler l’esprit tranquille.

Avez-vous un chat ? Ou bien avez-vous été pendant un certain temps en présence d’un chat ? Avez-vous constaté que le chat vous apaisait, vous calmait ?

Oui, j’ai toujours eu des petits animaux avec moi, et nous avons actuellement deux chats et pensons en adopter un troisième. Leur indépendance et leur douceur sont très apaisants, ils font leur vie et viennent vers nous quand ils ont envie d’un câlin ou qu’ils veulent tout simplement être près de nous. Autrement, ils se cachent dans les armoires s’il y a du monde à la maison, ou dorment sur les canapés et les lits sans se soucier de notre présence. Les savoir autour est un vrai bonheur. Lorsqu’on rentre à la maison, on les retrouve dans le hall d’entrée, comme deux petites enfants toujours adorables, ils nous accueillent comme le faisait mon toutou quelques années auparavant. Et ils sont très généreux de leurs ronrons. Le matin, pas besoin de réveil et l’effet n’est pas du tout le même qu’une sonnerie ! C’est vraiment adorable de se réveiller avec les ronrons d’un chat

Connaissez-vous des personnes souffrant de stress ou de maladies (tel que l’arthrose) qui possèdent un chat et qui ont observés que le chat les a calmés, voire soignés ?

Je ne connais pas personnellement ce type de cas, mais j’ai lu beaucoup à ce sujet et les effets sont impressionnants.

La ronronthérapie est-elle donc selon vous efficace ?

Je n’ai aucun doute là-dessus. Il y a plein d’articles sur la ronron-thérapie, surtout dans la presse anglophone, mais également sur les effets positifs apportés aux chats par les humains. La cohabitation chat-humain est mutuellement bénéfique : les chats sont indépendants mais aiment la compagnie des humains et les humains bénéficient pleinement de la présence déstressante des chats. A ne pas oublier cependant que le respect est une condition sine qua non.

Advertisements

Feeding Guide for Cats


wondering which is the best way to feed our cats?

“A nutritious, balanced diet is essential to keeping your cat healthy. Learn what you should be feeding your cat at every stage of its life.”

here is some priceless advice http://pets.webmd.com/cats/guide/diet-nutrition-feline